Le Commerce Équitable

Sur le sujet du commerce équitable par Tina Brooks (traduit de l'original posté à The Hot Zone Online Blog http://www.thehotzoneonline.com)

Ca fait longtemps depuis qu'on utilise du café et du sucre équitable chez nous. Mais, nous n'avons jamais pensé utilisé ces produits au niveau industriel qu'un soir, ecoutant une émission au télé, nous avons récu un leçon sur le chocolat équitable. Les deux choses qui m'ont attrapé le plus etaient que les graines de cocoa équitable ne sont pas cuillis par les enfants et elles ne sont jamais arrosés avec les pesticides.

En passant, je demandé à Greg pourquoi les ingrédients équitables ne figuraient pas dans nos affaires. Il m'a répondu que parfois nous l'utilisons mais ce n'etait pas tous régulier. Après une longue discussion, nous avons décidé que si nous allions faire autant de démarches pour avoir les meilleurs chillies du monde, ce serait beaucoup plus faciles si nous laissions Flo-Cert nous aider.

Eu boy, qu'on avait tort!

Quant j'ai contacté l'organisation de certification du commerce équitable, en allemagne, j'ai appris qu'il n'y avait pas encore des standards ni un marché pour des chillies équitable et en fait la raison pour cette situation etait parce qu'il n'y avait personne avec l'expertise, pour le faire, impliquait dans le commerce équitable certifié.

Nous utilisons plusieurs mille livres de piments par années, alors, quant à moi, il y a grand besoin. J'ai tout de suite offert mes expertises dans ce domaines. J'ai vite appris que chaque pays a son propre conseil d'administration: Au Canada c'est Transfair (http://www.transfair.ca), aux États-Unies c'est Transfair USA (http://www.transfairusa.org). De plus, chaque pays à son propre comité régional car les règles d'importations diffèrent d'un pays à l'autre. Aussi, pour être importateur pour le commerce équitable certifié, les compagnies participant a besoin d'être sponsoriée par leur propre conseil d'administration. C'était par la suite que j'ai contacté Rob Clarke, directeur executif de Transfair Canada et lui dit que je voulais importé des piments certifiés équitables. Par la suite j'ai commencé ce voyage d'apprentissage.

Il s'agissait d'un étude profond sur les prix de piments, sur les pesticides et surement qu'il y avait un intense demande pour les piments frais tout l'année longue. C'est un tâche énorme d'infiltrer un marché déjà bien établi avec des produits qui à date n'ont jamais été disponible, même s'il y aie le besoin.

Jusqu'a la, je pense, que la parti le plus intéressante de ce projet et de discuter l'opportunité de devenir fournisseur certifié avec les fermiers; de leurs éxpliquer ce qui est possible pour leurs avenirs et comment le commerce équitable certifié leurs beneficiera, non seulement eux, mais leurs familles et employés aussi. Nous avons subi des situations assez inquiétantes déjà en éssayant d'importer certains piments et certains fermiers ont besoins des éscortes armées pour rendre leurs piments a l'aeroport en toute sécurité.

Ce qui m'est le plus mouvant c'est ce qui peut arriver à cause de la prime sociale payée aux fermiers. En tant qu'acheteurs, nous sommes commis à travailler directement avec les fermiers et de developper des relations de confiance et support mutuel. De plus nous devons adhérer à une liste de critère extensif établie par FLO-Cert GmbH.

Nous achetons des piments toute l'année longue et d'offrir ces piments au commerce équitable cértifié n'est pas un saut dans l'inconnu. Nous demandons les mêmes questions aux fermiers pour le commerce équitable que nous demanderons pour nous et nous payons toujours un prix équitable, alors d'augmenter le prix par une modique somme pour améliorer nos fournisseurs, c'est facile. En plus, nous nous engageons à s'investir dans leurs futurs.

En réstitution ils s'engagent à établir des bonnes conditions de travail, à offrir des processus de sécurité et des standards de santé adéquates. De plus, ces fermiers/producteurs doivent employé des processus démocratiques afin d'offrir aux employés l'opportunité de décider ce dont ils ont besoin; éducation, puits, améliorations a la ferme, etc. Aussi, le fermier s'engage à n'utiliser que des méthodes respectueuses de l'environnement.

Le commerce équitable aide a promouvoir les droits de l'homme, en particuliers ceux des femmes, enfants et ceux atteints des invalidités et quand les conditions locaux s'améliorent, les fermiers s'engagent à assurer que ce progrès reste continu.

Il y è ceux qui nous demandent comment le commerce équitable affecte nos propres fermiers locaux. Et, evidemment il ne s'agit pas seulement d'une question d'ou nous achetons nos piments, mais un style de vie. Au début, quand nous avons commencé à acheter des piments au lieu de les cultiver, nous avons donné priorité aux fermier locaux. Nous avons cherché les piment de haute qualité, avec peu de pesticides au prix juste, et non seulement un prix juste pour le fermier mais au prix juste pour nous aussi. Nous achetons les piments locaux en premier, quand ils sont murs. Ça c'est bénéfice énorme pour notre communauté. Cet acte defend notre souveraineté, nous sauve les frais de transports et nous aide à diminuer notre empreinte environnementale. Malheureusement, notre communauté n'est capable de nous offrirs des piments que durant cinq semaines en Octobre, s'il y a de la chance. Le restant de l'année, nous n'avons aucune choix que d'importer les piments.

Pour nous il n'y avait qu'une seule question. Est-ce que le commerce équitable fait de quoi ou est-ce que c'est tout simplement l'idée de la bienveillance?

Il y a ceux qui sont contre la globalisation et ils critiquent les grandes compagnies pour ne pas être assez altruiste, car elles peuvent aller plus loins dans leurs altruisme. Un éxemple de ce criticism est contre Starbucks, qui malgré le fait qu'ils sont le plus grand marchande du café certifié équitable, est critiquer car le café certifié équitable ne couvre pas plus que 10% de leur chiffre d'affaire. Ce 10% est quand même une somme énorme.

Vistez une plantation équitable et vous trouverez meilleur hébergements, meilleurs infrastructures et meilleures niveaux d'éducation. Il y à des critiques car les plantations avoisinnantes n'ont pas les benefices d'une prime sociale.

Il y a ceux qui suggere que les produits certifiés équitables couteront plus aux consommateurs que leurs équivalent non-équitable. En générale, les acheteurs des produits équitables réussissent à éliminer les couts à plusieurs niveaux surtout en éliminants les courtiers et en le faisant gagnent assez pour payer la prime sociale et parfois aient un meilleur prix.

Ce fait donne lieu à une autre critique; une augmentation des prix a tendance de stimuler la production. Augmentation de réserves, diminue les prix alors l'augmentation de réserves dans le pays déstinateur, donne lieu à une diminuation des prix disproportionné pour les fermiers Nord-Americains. Alors, pour nos fermiers locaux, il est suggéré que le commerce équitable n'est pas vraiment équitable. Ce que ces critiques negligent de comprendre c'est que les fermiers locaux n'ont aucune difficultés à recevoir un prix équitable pour leurs produits. Ou un fermier american peut recevoir la pluspart de $7 par livre pour l'habanero orange, les fermiers en Haiti, en Inde ou en Afrique ne peuvent recevoir que .45 cents.

Le commerce équitable n'a pas comme raison d'être de donner aux fermiers quelque chose auquels ils ont pas droit. Il s'agit de la justice. Il s'agit d'offrir aux fermiers qui ont le plus besoin le même prix qu'ils eussent recu s'il il y avait un champs niveller. Les fermiers du commerce équitable veulent être traiter exactement comme les fermiers locaux demandent d'être traités. Les fermiers qui ont plus besoin du commerce équitable sont souvent récipient d'une systeme de commerce inéquitable. Une système ou la compétition recoivent des subventions de leurs gouvernements. Une système qui n'est vraiment pas équitable. Le commerce certifié équitable aide a niveller ces champs.

Nous achetons nos piments afin de faire nos sauces piquantes et les utilisons pour enrichir les fermiers et leurs employés. Il est notre but d'aider ces fermiers à développer les compétences nécessaires pour concourir sur le marché international. Nous ésperons que les piments que nous amenons au marché seront compétitifs avec autre piments spécialité. Nous attendons, alors, qu'ils seront plus chers que les piments de série de qualité général car la plupart de ces fermiers manque les logistiques des compagnies multi-nationales déjà établies. De plus nous attendons voir des variances de prix à cause de la démande de piments certifié équitable.

En fin de compte, c'est toujours Les Aliments Brooks Pepperfire qui fixera le prix et ceci ne serait pas controller ni influencer par Transfair ni par FLO-Cert. Il est peut probable que le plus d'acheteurs qu'on trouve pour ces piments, le plus grand que soit le marché, le moins chers seront ces piments.

Les produits Peppermaster suivant ont été déjà certifié équitable:

  • Chili Chocolat
  • Chocolat Passion
  • Sucre Allumé
  • BBQ Bahamas
  • Chutney à la Mangue
  • Red Savina à la Mangue
  • Lime et Gingembre
  • Framboises Impétueueses
  • Français